Transit

Réalités transitoires et migration d'univers paysagers qui se révèlent, ou se cachent, frissonnent ou se brouillent dans une relation à la fois de symbiose et de rupture entre le "spectateur" et l'oeuvre.

 

Transit est un monde d'évanescence et d'errance où se modulent des formes picturales et sonores organiques en fonction de l'attitude du "spectateur", et qui demeurent essentiellement troubles.

Mon travail joue depuis plusieurs années sur les notions de présence et d'absence. Oeuvres de la dernière décennie, Sketch-in, Corridor, Extase, nous convient à des mondes qui disparaissent ou réapparaissent en fonction de notre présence comme si le monde ne pouvait exister en soi qu'à travers notre regard et notre attention. Avec Transit, ce phénomène est amplifié et provoque des détournements par le prélèvement des indices d'accélération et de décélération qui placent le "spectateur" dans une réflexion kinesthésique.

 

Dans cette autopsie de notre rapport au monde, par l'analyse de la présence et des attitudes corporelles, voire de contemplation ou de plus ou moins intense activité/inactivité, la vitesse provoque à la fois un nirvana et une narcose. Pénétrant dans un univers énigmatique qui s'expose à la dérobée, nous croyons apprivoiser un monde qui joue à cache-cache alors que nous sommes peut-être l'animal apprivoisé.

 

L'oeuvre se dérobe, mystérieuse et volatile … à nous d'entendre !

Remerciements / Thanks to

Conseil des Arts du Canada, arts médiatiques, soutien à la recherche et création
Videographe Productions, résidence Parc, Montréal

Soutien: Jean-Claude Collet, Jim Bell

Transit - Vue avant et arrière - Vidéographe

18_2012Transit01.jpg

Transit- Vidéographe

09-Transit-Bernard-2011-2012.jpg

Transit - scène double - Vidéographe

Transit, Marie-Hélène Parant

Transit - Espace Musée Québécor

08-Transit-arrière-2011-2012_edited.jpg